Nous avons actuellement plus de 31 visiteurs connectés sur nos sites (dont 13 sur generationmp3.com - 17 sur le forum)

Écrit par
Guillaume

HiFiMAN HM-602 : en détails et en précommande

Samedi 31 juillet 2010 à 10:00 | Dans la catégorie Non classé

01.jpg

 

Présenté en Juin lors du CanJAM avec un déluge de petites nouveautés, le HM-602 de la marque Chinoise HiFIMAN est une sorte de HM-801  (en test) aux prétentions plus modestes, et évidemment un prix inférieur et des dimensions sensiblement plus réduites.

 Tous les détails sur le petit appareil et même plus en suivant le lapin blanc dans la suite.

Reprenons ce qui a déjà été annoncé avec sa partie DAC, à savoir le TDA1543 fabriqué à l’époque par Philips. Je parle au passé car effectivement sa production a cessée depuis des années même s’il a connu de belles heures de gloires avec les platines CD. Ainsi ce modèle est issu directement de l’univers sédentaire, mais surtout, fait apparemment unique pour un DAC de baladeur, c’est un NOS DAC (voir la fin de l’article). Ce qui sera embêtant pour certain et est effectivement dur à avaler vient du fait que les modèles présents dans le baladeur ne seront fatalement pas des modèles totalement neufs, même si testés par la marque.

Pour les très grands malades curieux, le filtrage passe-bas en sortie de DAC est appuyé par un OP275 et un OPA2604 ce qui devrait donner de bons résultats.

 

02.jpg

 

L’amplification du casque sera assurée par un OPA2107. Cet ampli ne sera pas remplaçable comme sur le HM-801, mais il permettra largement de faire chanter des casques gourmands.

La bonne nouvelle du chef vient  de la mémoire interne, qui passe à 16go. Certes 32 aurait été divin, mais une éventuelle extension  via son port SD sera moins onéreuse au giga que cette saleté de la micro SD du J3 par exemple.

L’autonomie annoncée est de 10 heures, un peu mieux que son grand frère donc.

 

04.jpg

 

Enfin comme sur le HM-801, le réglage de volume se fait via un bon vieux potentiomètre. La fonction DAC est bien au programme ainsi que la sortie ligne.

Enfin, sachez que son prix final sera de 450$. Le baladeur est néanmoins disponible en précommande pour 369$, les premiers modèles devant être disponibles fin août.

Précommande

 

03.jpg

 

Revenons sur le fameux NOS DAC pour quelques paragraphes mais sans rentrer trop dans les détails.

Derrière ce  mot plus compliqué encore qu’il n’y parait se cache un désir manifeste de la part d’HifiMAN de jouer un peu plus sur le caractère totalement uchronique des audiophiles, le DAC non suréchantillonné, où pour imager : “du désir de transposer la guéguerre vinyle-CD sur les convertisseurs audio”.

En effet revenir à  des DAC NOS (Non Over Sampling) est une des modes audiophiles du moment même si cela est “théoriquement” une aberration, exceptée pour deux raisons. Expliquons très sommairement la différence entre un DAC à suréchantillonnage et un DAC à non suréchantillonnage.

On part du principe que le CD et les formats classiques en général se basent sur une fréquence d’échantillon de 44 100Hz, cela pour respecter le critère de Shannon. Celui-ci rappelle que pour bien l’échantillonner il est nécessaire de prendre au moins le double de la fréquence maximale dudit signal. L’oreille humaine ne dépassant jamais 22 000Hz (plus généralement à  20 000Hz), le calcul est vite fait (ne me demandez pas pour les 100 Hz de plus, les aléas des normes). En partant de ça on prendra donc 44 100 échantillons de signal par seconde. Jusque-ici pas de problème, mais là où un circuit NOS DAC classique va directement s’occuper du signal, un DAC suréchantillonné est un peu plus vicieux.

Le problème des NOS DAC vient du fait que le signal de sortie du convertisseur numérique/analogique présente des fréquences  au delà de 20Khz , “parasites” donc pour un usage audio, même si d’un niveau beaucoup plus faible que la bande 20-20Khz.  Le remède est alors un bon petit filtrage “passe bas” (ne laisse passer que les basses fréquences) après le convertisseur. Simplement, le filtrage analogique a ses limites, et il peut en résulter un filtrage trop ou pas assez prononcé, débordant légèrement sur les fréquences 10-20Khz ou perturbant la phase selon les réglages. Malgré tout, c’est un système assez éprouvé. Le filtrage parfois débordant sur le haut du spectre fait  également curieusement penser au son assez chaud du vinyle (ou à la courbe de sortie pas vraiment linéaire du DAC du HM-801).

Le suréchantillonage va quant à lui jusqu’à rajouter des échantillons qu’il va caler entre chaque vrai échantillon,  et filtrer numériquement l’ensemble  avant son passage dans le convertisseur, le signal sera quasi parfait en sortie avant un autre petit filtrage analogique pour la route. Le suréchantillonage va alors permettre d’utiliser l’avantage du numérique en utilisant en quelque sorte un signal de plus grande précision (en inventant des échantillons fictif et en procédant à une interpolation), le signal donné au reste du circuit sera très facilement exploitable car déjà pratiquement absent de toute forme de parasitage.

Mais là où le NOS DAC peut tirer son épingle du jeu, c’est que le suréchantillonage demande surtout une précision énorme pour le filtrage en amont, ce que toutes les config ne savent pas bien faire, autant alors avoir un bon NOS DAC, bien moins onéreux  et “presque” parfait, on attend de voir donc…

push

4 commentaires

  • Cedric 31 juillet 2010 à 15:39

    Sympa les explications :D

    Même si t’es allé un peu vite sur le suréchantillonage je pense.

  • Guillaume 31 juillet 2010 à 15:48

    Bah, si je commence à partir en détails dans les transformés de fourier et autres on est pas couché. Et puis n’importe quel bouquin ou topic l’expliquera mieux que moi. je vais rajouter une petite phrase :D

  • Cedric 31 juillet 2010 à 18:30

    En gros, l’oreille se fait ambiancer par le suréchantillonage :D

  • Jovien 31 juillet 2010 à 18:45

    Supers explications, même si j’aurais aimé en lire un peu plus :-)

    Par contre, j’étais au départ parti sur New Old Stock au départ :p il semblerait que Hifiman décide de faire du bruit dans le monde nomade !

Flux RSS des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

- Devenir membre



 

Commentaires récents

 
   
Fermer
Envoyez le par e-mail